Petite balade Bretonne

A la suite du week end Pascal sur la Côte d’Opale direction la Bretagne, le Morbihan. C’est une région que j’aime beaucoup mais où je ne vais que rarement.

On a le temps, alors pourquoi filer directement vers notre destination finale ? Un petit détour de quelques kilomètres et nous voilà arrivé à Honfleur, en Normandie. C’est une jolie petite ville côtière mais j’ai la vague impression qu’elle ne vit que par le tourisme. 🙁

Il faut juste éviter les mardi et mercredi, jours creux où beaucoup de boutiques et restaurants sont fermés. A croire que les week-end des parisiens, très nombreux sur place il faut le dire, commence le jeudi et finit le lundi.

Juste le temps de marcher un peu, de se rendre compte que « notre » restaurant est fermé – mince on est mercredi – alors on entre au hasard dans un  autre , en face de l’église Sainte Catherine. Mauvaise pioche, un service lamentable en tout point – oublis, lenteur,… et pourtant je ne suis pas exigeant.

Côté cuisine si le bar du plat n’était pas mauvais du tout, par contre mauvaise surprise pour le dessert. Et le dessert est primordial pour me garder de bonne humeur – il me faut ma dose de sucre, et de « bon » sucre surtout. J’avais choisi une île flottante … et j’ai eu un petit morceau d’oeufs à la neige caoutchouteux comme des calamars, baignant dans une sorte de soupe qui était a priori de la crème anglaise … a priori car elle n’en avait ni le goût, ni la texture – je crois que j’aurai encore préféré de la crème industrielle !!

Veni, Vidi, mais j’ai été Vici !

Ria d'Etel, au loin la Barre d'Etel

Ria d'Etel, au loin la Barre d'Etel

Après cette expérience douloureuse, petit passage chez ma cousine Charlotte à Berthouville, puis arrivée à Bernay chez l’une de mes tantes, pour y passer la nuit. Alors là je dois dire que je me suis régalé, elle nous avait préparé un plat unique, un gratin de légumes avec au fond de la viande hachée. Un Délice !! J’en ai repris trois fois et j’ai fini le plat (vu la taille du plat – mea culpa – j’ai du manger la part qu’elle s’était réservé pour son repas du lendemain, voir du surlendemain)

J’étais un peu gêné, mais tellement bien après ce moment de bonheur et qui plus est l’estomac plein – heureux qu’il était le Teki.

Le lendemain matin reprise de la route et juste après Rennes, l’estomac criant de nouveau famine, arrêt à Mordelles. Là pas trop de choix, on prend le menu du jour – très bon rapport qualité prix – salade composée, andouillette frites et … île flottante, malgré l’horrible expérience de la veille je retente le coup – bien m’en a pris, car elle était très bonne et tout le menu pour quasiment le prix de l’île flottante de Honfleur !! Il faut dire que dans le bistrot il n’y avait pas de touristes (à part nous), mais des gens du coin, dont une quinzaine de jeunes pompiers. CQFD

Enfin dans l’après-midi arrivé à notre destination Plouharnel, à l’entrée de la presqu’île de Quiberon.

Pont vers l'île de Saint Cado

Pont vers l'île de Saint Cado

Nous avons profité de nos quelques jours pour balader à pied, ainsi qu’aller à Etel et Saint Cado et pour finir à Locmariaquer.

Voici juste quelques photos supplémentaires prises depuis le port d’Etel et de l’île de Saint Cado.
Si certains souhaitent avoir certaines photos en bonne définition, il suffit de demander 😉


7 Commentaires
  1. 7 mai 2009
  2. 7 mai 2009
  3. 8 mai 2009
  4. 8 mai 2009
  5. 10 mai 2009
  6. 29 mai 2009
  7. 30 mai 2009

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.