De la viande artificielle pour réduire la pollution !

Afin de réduire la pollution animale, aux Pays-Bas, des laboratoires essaient de créer de la viande artificielle…

La production de viande représenterait, selon la Food and Agriculture Organization, 18 % de nos émissions de gaz à effet de serre. Ainsi dans le cadre d’une marche en avant poussée par une pseudo conscience environnementale et d’une prime d’1 millions de $ offerte par les militants de Peta (Pour une éthique dans le traitement des animaux) à qui commercialisera, d’ici 2012, une chair de poulet artificielle, des chercheurs se lancent dans ce projet.

C’est à Amsterdam qu’en janvier dernier la In Vitro Meat Foundation organisait sa première journée « pure meat ». Des chercheurs des universités d’Utrecht et d’Eindhoven et sponsorisés par le gouvernement et un producteur de saucisses, produisent maintenant grâce à l’ingénierie cellulaire sur du muscle de cochon prélevé et incubé une viande n’ayant de viande que le nom.



Le stade suivant est de parvenir à une structure plus fibreuse avec de la graisse – la graisse on le sait est une espèce d’exhausteur de goût naturel, permettant d’augmenter l’intensité des perceptions olfacto-gustative (goût et/ou l’odeur) des denrées alimentaires

Mais la texture même de la viande est liée au travail musculaire de l’animal, alors les chercheurs espèrent créer des « bioréacteurs » simulant, au sein de leurs éprouvettes, l’activité musculaire.

Le plus effarant dans l’histoire est que ces individus se déclare écologiquement responsables ! Rappelant qu’il faudra bientôt nourrir de façon durable 9 milliards d’individus.

La recherche de viande artificielle n’est pas nouvelle, je me souviens avoir entendu parler de projets, vieux de quelques dizaines d’années, de fabrication de viande à partir de pétrole !

Il est certain qu’il faut réduire la production de viande à l’échelle mondiale car celle-ci a un coût écologique faramineux non seulement en terme d’émissions de gaz à effet de serre, mais aussi en consommation d’eau douce, de céréales et autres oléagineux qui permettrait à elle seule de nourrir toute la planète sans soucis !

Mais ce n’est pas en faisant de la viande artificielle, et à partir de quoi d’ailleurs… , que l’on résoudra le problème. Il est bien plus logique de modifier nos habitudes alimentaires. Plus logique car plus écologique et de plus meilleur pour la santé.

Source



7 Commentaires
  1. 31 mars 2010
  2. 1 avril 2010
  3. 1 avril 2010
  4. 1 avril 2010
  5. 1 avril 2010
  6. 2 avril 2010

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.