Cargo

Présenté Hors compétition lors du 17e Festival international du film fantastique de Gérardmer du 27 au 31 janvier 2010, Cargo est le premier film du Suisse Ivan Engler.


Synopsis
Nous sommes au 23ème siècle et depuis l’effondrement de son système écologique, la Terre est devenue inhabitable. Les hommes vivent dans de petites stations spatiales surpeuplées avec pour seul rêve, rejoindre la planète RHEA, une planète paradisiaque, colonisée par l’homme.
Le docteur Laura Portmann (Anna-Katharina Schwabroh) s’engage sur le vaisseau-cargo Kassandra afin de rejoindre, à l’issue du voyage, sa sœur sur Rhea.
Alors qu’elle est de quart sur le navire pendant que les autres membres de l’équipage hibernent dans un profond cryo-sommeil, Laura va très vite avoir la sensation de ne pas être la seule personne éveillée sur le navire… La recherche de ce mystérieux visiteur est un échec et ne mène qu’à l’éveil de toute l’équipe. Un jeu mortel débute alors. Que transporte ce vaisseau? Et qui ou quoi est à bord ?


Ce film n’est pas encore sorti sur les écrans en France, et il n’y sera sans doute jamais présenté car on le trouve maintenant dans les bacs en DVD ou Blu-ray. Il faut bien avouer que les films de science fiction ont de plus en plus de difficulté à trouver le chemin des salles françaises. La magie, les vampires et autre loup garou encombrent plutôt la place.

Faut-il le regretter, surement pour la science fiction en tant que genre, mais pour ce film je ne le crois pas. Ce film manque cruellement d’originalité, le scénario est creux quand au jeu des acteurs il n’y a pas grand chose à en dire. On y retrouve aussi de nombreuses références aux grand classiques du genre, Matrix, Aliens, 2001 L’Odyssée de l’espace, Moon etc…
Les thèmes du moment sont empilés les uns sur les autres écologie, terrorisme, recherche du bonheur, manipulation des individus, tant les corps que les consciences. Avec bien sur, car il ne faut pas l’oublier une petite histoire d’amour, il manque juste une scène de sexe torride et des corps luisants de sueur. Mais on a droit à une petite tempête – toute petite – de neige dans la cargo ! C’est bizarre quand même, surtout qu’il n’y a pas de nuage dans le vaisseau.


C’est un film à petit budget et cela se sent, cependant ce film montre qu’il est possible avec peu de faire quelque chose, même en science fiction, alors quel dommage de ne pas avoir travailler plus ce qui coûte peu, le scénario !

Réalisateur : Ivan Engler – Suisse 2009
Avec Anna-Katharina Schwabroh, Claude-Oliver Rudolph, Martin Rapold, Michael Finger
Sortie DVD – Blu-ray 23/11/2010


Tags:,
7 Commentaires
  1. 26 novembre 2010
    • 26 novembre 2010
  2. 26 novembre 2010
  3. 26 novembre 2010
  4. 26 novembre 2010
  5. 4 décembre 2010
  6. 4 décembre 2010

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.