Portraits de la Pensée

Peindre la pensée est une gageure, par essence elle est la manifestation de l’invisible. C’est pourtant le thème d’une exposition qui sera présentée au Palais des Beaux-Arts de Lille du 11 mars prochain au 13 juin 2011.

JOHANNES MOREELSE (Utrecht, vers 1602 - Utrecht, 1634) Démocrite, le philosophe rieur, v. 1630

La figure du philosophe du siècle d’or sera représentée au travers de 50 toiles des plus grands maîtres du XVIIe siècle parmi lesquels Diego Velasquez, Luca Giordano, José de Ribera, Salvator Rosa, entre l’Espagne et l’Italie, mais aussi Hendrick Ter Brugghen, Paulus Moreelse et Dirck van Baburen de l’école caravagesque d’Utrecht.

Rendre visible l’acte de penser peut sembler à première vue étrange comme projet, mais pourquoi pas. Jouer avec la posture du modèle, la direction du regard, les gestes et les objets. Utiliser la lumière qui peut révéler ou l’énergie intérieure, ou l’inspiration venue de l’extérieur. En le peintre a beaucoup de moyens pour tenter de gagner la pari, alors pourquoi pas effectivement vouloir peindre la pensée.

Mais encore faut-il savoir à quoi pense le personnage, ses pensées sont-elles hautement philosophiques ou simplement triviales, qui peut le savoir … En fait qu’importe car peindre la pensée quel qu’elle soit, c’est tout simplement, à mon sens, peindre la vie.

Autour de l’exposition seront organisés conférences et rencontres-débats, ainsi que quelques projections cinématographique dont je ne vois pas très bien le rapport avec le thème de l’exposition. Les films « Mulholland drive » de David Lynch,
 »Ghost Dog » de Jim Jarmush ou « Un condamné à mort s’est échappé » de Robert Bresson seront proposés.

Une nocturne le jeudi 31 Mars 2011, « De l’esprit et du vin », promenade philosophique dans l’exposition, suivie d’une dégustation de vins italiens et espagnols, devrait plaire aux amateurs de spiritueux…

Autre nocturne le
jeudi 09 Juin 2011, « Un soir en Espagne, au siècle d’Or », visite guidée suivie d’un récital pour soprano et guitare romantique.

LUCA GIORDANO (Naples, 1634 - id., 1705) Portrait de philosophe

Pour en savoir plus c’est sur le site du Palais des Beaux Arts de Lille


2 Commentaires
  1. 20 février 2011
    • 20 février 2011

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.