Prix Press Club Humour et Politique 2011

Les hommes politiques sont visionnaires, dépassés, exaspérants, pénibles, menteurs, voleurs ou tout ce que vous voulez, mais ils sont aussi pleins d’humour. Humour volontaire ou à « l’insu de leur plein gré » leurs petites phrases en dit souvent long sur leurs pensées profondes, leurs états d’esprit, et la façon dont ils nous voient, nous simples citoyens.


Il suffit de se rappeler de la phrase de Georges FRECHE, Président du Conseil Régional de Languedoc-Roussillon décédé il y a quelques semaines (pour le plus grand soulagement de certains édiles d’ailleurs): « Des gens intelligents, il y en a 5 à 6% ; moi je fais campagne pour les cons ».

Pour cette sentence bien sentie, il avait d’ailleurs reçu le prix spécial du jury à l’occasion, le 20 septembre 2010, de la remise des prix Press Club Humour et Politique.

Il ne fut pas le seul primé ce jour là, ainsi Frédéric MITTERRAND pour la phrase :
« Quand on m’appelle Monsieur le Ministre, j’ai toujours l’impression que Jack Lang va surgir derrière moi ! » a reçu le prix des internautes. Ou Claude GOASGUEN, député-maire UMP du 16e arrondissement de Paris, qui pour la phrase :
« Une chose est sûre : ce ne sont pas nos suppléants qui vont nous pousser à nous faire vacciner contre la grippe A » reçu le prix de l’encouragement.

Prix Press Club Humour et Politique

Prix Press Club Humour et Politique – 2008

 

Prix Press Club Humour et Politique

Prix Press Club Humour et Politique 2008

Ces prix, remis régulièrement chaque année, seront de nouveau décernés en 2011 et déjà le jury a présenté quelques petites phrases sélectionnées.

André CHASSAIGNE, Député PC du Puy-de-Dôme : « Dans sa forme historique, le PC est mort ; mais il a encore de l’avenir ».

François BAYROU, Président du Modem : « Rassembler les centristes, c’est comme conduire une brouette pleine de grenouilles : elles sautent dans tous les sens ».

François BAROIN, Ministre du Budget : « Michèle Alliot-Marie conserve toute sa légitimité à Saint-Jean-de-Luz ».

Nathalie ARTAUD, Porte-parole de Lutte Ouvrière: « Je ne serai peut être pas élue Présidente de la République, mais je ne serai pas la seule ».

François HOLLANDE, Député de Corrèze : « Mélenchon, ce qui est terrible, c’est qu’il a été Socialiste toute sa vie et que toute sa vie ça va le suivre ».

Guillaume BACHELAY, Secrétaire national à l’industrie du PS, parlant de Ségolène Royal : « Qu’on commette des erreurs en politique c’est possible ; qu’on les commette toutes, c’est fou ! ».

Gabriel COHN-BENDIT (le frère) : « Les Verts sont capables du meilleur comme du pire ; mais c’est dans le pire qu’ils sont les meilleurs ».

Renaud DONNEDIEU DE VABRES, ancien Ministre : « Passer de Ministre à promeneur de son chien suppose un énorme travail sur soi-même ».

Daniel FIDELIN, Député UMP de Seine Maritime : « Vu de la Chine, le port du Havre ne travaille pas ».

Brice HORTEFEUX, Ministre de l’Intérieur, après la tempête de neige sur l’Ile-de-France : « Il n’y a pas de pagaille ; la preuve le Préfet a pu venir en trois minutes ».

Il n’y a pas de doute ces prix ont encore de beaux jours devant eux et le jury ne manquera pas de candidats.

Rendez-vous donc à la rentrée pour connaître les heureux « élus ».

Le jury 2011 : Jean AMADOU, André BERCOFF, Isabelle BOURDET (Press Club), Hubert COUDURIER (Le Télégramme), Pierre DOUGLAS, Olivier GALZI (I>Télé), Laurent GERRA, Eric GIACOMETTI (Le Parisien), Thierry GUERRIER (Europe 1), Anita HAUSSER (LCP Assemblée Nationale), Bernard de LA VILLARDIERE (M6, Président du Press Club), Gérard LECLERC (LCP Assemblée Nationale), Jacques MAILHOT, Sylvie MALIGORNE (AFP), Jean MIOT (Président du Jury), Dominique de MONTVALON (France Soir), Catherine NAY (Europe 1), Philippe REINHARD, Anne ROUMANOFF et Dominique VERDEILHAN (France 2).


4 Commentaires
  1. 14 avril 2011
  2. 14 avril 2011
  3. 14 avril 2011
  4. 14 avril 2011

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *