Du gaz à effet de serre comme carburant ?

Crise de l’énergie et du climat, un double défi à relever.

carbonsciences

Depuis le début de la révolution industrielle, le faible coût des combustibles fossiles, tels le pétrole et le charbon, ont propulsé l’humanité dans une nouvelle ère de technologie avancée.

Aujourd’hui nous n’avons jamais autant consommé  à l’échelle planétaire de combustibles fossiles. La demande et un début d’épuisement de ces ressources propulsent le prix de l’énergie vers des niveaux jamais atteint, même si ce prix varie encore de façon très importante en fonction de la spéculation, le temps de l’énergie bon marché est révolu.

De plus le processus de libération de milliards de tonnes de CO2 dans l’atmosphère menace le climat de la Terre.

Cette crise de l’énergie et du climat menace ainsi non seulement notre mode de vie, mais aussi la biodiversité et notre même sur la planète. Il est donc urgent de relever ce double défi.

Carbon Sciences une petite entreprise américaine de Santa Barbara aurait ainsi développer  une technologie révolutionnaire de recyclage du dioxyde de carbone (CO2), se proposant d’en refaire du carburant.

Entre  génie chimique et bio-ingénierie cette société proposerai  une approche unique et  avec plus de 43 milliards de tonnes de CO2 émises chaque année d’ici à 2030, il y a une abondance de matières premières disponibles pour produire des carburants renouvelables et durables.

Le monde est très dépendant sur les transports et l’infrastructure de distribution de carburant. Automobiles, camions, trains et avions alimentés par des combustibles portables sont essentiels à notre mode de vie. Les autres technologies des carburants de substitution, comme les piles à combustible et l’hydrogène, exigent d’importants changements dans l’infrastructure afin de répondre aux défis énergétiques et climatiques.

Cette petite entreprise, Carbon Sciences, qui emploie huit personnes, propose de construire une usine pilote qui aurait pour but de produire un carburant dès la fin 2010. Pour le directeur de l’entreprise, Byron Elton, il ne reste qu’à trouver un partenaire pour se lancer.  La technologie de cette entreprise déstabilise le dioxyde de carbone en le mélangeant avec de l’eau.  Ensuite, des micro-organismes appelés bio-catalyseurs recomposent hydrogène et carbone, afin de produire des hydrocarbures.  Un mécanisme identique à celui de la nature, lors de la genèse des hydrocarbures, mais durant lequel les bio-catalyseurs sont réutilisés, ce qui diminue encore le prix de revient.  Carbon Sciences n’est pas la seule entreprise à étudier cette technique.  Des initiatives qui suscitent l’intérêt des responsables américains

Cette idée peut-être une piste pour l’avenir, par contre on ne sait encore rien du coût final de ce carburant. De plus même si les rejets de CO2 annuels sont énormes, la récupération de ce CO2 ne pourra se faire qu’au niveau de grosses structures du style centrales électriques fonctionnant aux carburants fossiles et usines fortement consommatrices d’énergie fossile. Pur le moment je vois mal la récupération du CO2 au niveau des véhicules ou des maisons particulières.
Si c’est donc une piste intéressante, il est évident que ce ne sera pas la solution universelle. De toutes les façons je ne crois pas qu’il y ait de solution universelle pour le moment, et que ce sont de multiples sources qui nous apporterons l’énergie de demain.

Carbon Sciences

4 Commentaires
  1. 30 mai 2009
  2. 31 mai 2009
  3. 2 juin 2009
  4. 2 juin 2009

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.