Intrigue à Versailles – Adrien Goetz

Ce roman est le second des enquêtes policières de Pénélope, le premier « Intrigue à l’Anglaise » a reçu le prix Arsène Lupin. A priori s’il est de la même verve, cette seconde enquête de Pénélope devrait nous ravir. On la retrouve, jeune conservatrice du patrimoine et très éprise d’un journaliste heureux de vivre. Cette seconde enquête la mène au château de Versailles où elle est nommée à un poste spécialement créé, conservateur des textiles !

Intrigue à Versailles

Intrigue à Versailles



A peine arrivée, on découvre un meuble de trop et un cadavre. Alors vont s’affronter la mafia chinoise et une société secrète plus que tricentenaire.

Pas la peine d’en dire plus sur ce roman, le reste est à découvrir.

Le plus intéressant est ce qui m’a amené à lire ce livre. Invité à passer le week-end chez un couple d’amis Amienois, qu’elle ne fut pas ma surprise quand ils m’offrirent un cadeau, ce livre. Le week-end se passa de façon fort agréable, puis le dimanche soir retour au bercail.

Ce n’est pas très loin de Lille, il faut compter 1 heure et demi en roulant à vitesse normale. Mais par habitude je mets la radio et je tombe sur l’émission de Jérome Garcin, le Masque et la Plume. Ce soir là, le dimanche 17 mai 2009, c’était spécial livre avec Jean-Louis Ezine (Nouvel Observateur), Arnaud Viviant (Regards), Olivia de Lamberterie (Elle) et Patricia Martin (France Inter) et bien sûr Jérome Garcin.

Qu’elle ne fut pas ma surprise, « Intrigue à Versailles » était au menu ! Et chacun à son tour de tirer à boulet rouge sur ce roman, pédant, prétentieux toute une litanie de mots et adjectifs peu flatteur. Je pensais alors à mes amis qui devaient surement écouter l’émission et devaient se trouver dans leurs petits souliers.

A mon arrivée à Lille, je leur téléphone pour leur signaler que je suis bien arrivé, et les remercier de l’agréable week-end et en plaisantant pour le merveilleux livre pédant qu’ils m’avaient offert. J’entend alors une voix qui dit « j’en étais sur, il a écouté le masque ! » C’en est suivi une bonne partie de rigolade.

Mais je me pose des questions, quand ce même Jérome Garcin dans sa critique du nouvel observateur de ce roman « pédant » dit simplement « Adrien Goetz a du style, cinglant, insolent, chatoyant. Royal !» …

Il n’empêche que tout cela ne m’a pas empêché de le lire. Il est difficile quand on part comme ça avec un a priori négatif d’être complétement objectif mais je vais tenter l’exercice.

Il m’a fallu du temps pour entrer dans l’histoire, l’auteur se complaisant dans des descriptions à n’en plus finir, à étaler sa culture pour montrer qu’il a bien préparé son sujet, qu’il s’est documenté consciencieusement et qu’il fallait que ça serve à pisser des lignes, à pisser des pages.

Tout se passe dans un milieu bobo dans lequel on se sent vraiment étranger et tellement loin de leur façon de vivre. Puis arrive le « Jansénisme ». Moi qui suis peu « culturé » je connaissais le Jansénisme comme une certaine vision de la foi catholique, de même qu’il y a les jésuites. Mais au delà j’avoue mon ignorance. Et bien dans ce roman on est servi, le jansénisme par çi, le jansénisme par là, le Jansénisme à toutes les sauces.

Et l’enquête policière dans tout ça, elle apparaît en filigrane. Après l’étalage de la confiture sur la tartine, quand on arrive aux deux tiers du roman on commence enfin à être pris dans l’action et on arrive à le finir presque avec un OUF de soulagement.

Alors faut-il lire ce livre, si vous n’avez que ça sous la main allez y ou si vous voulez en savoir plus sur le Jansénisme – encore faut-il que ce qui y est dit est exact – mais même dans ce cas allez plutôt au rayon religion chez votre libraire préféré.

Mais je remercie chaleureusement mes amis qui m’ont offert ce livre car ils l’ont fait avec leur coeur et en voulant faire plaisir et c’est ça l’important. De plus grâce à eux j’en sait un peu plus sur le Jansénisme.

2 Commentaires
  1. 16 août 2009
  2. 16 août 2009

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.