Alors pandémie en France ?

C’est bizarre mais depuis quelques jours la grippe A à l’air d’être passée de mode. Ai-je rêvé ou existe-t-elle vraiment ? Apparemment même dans les cabinets médicaux c’est le flou quant aux marches à suivre et pratiques conseillées pour être prêts à minimiser le risque de transmission de la maladie.

Le ministère chargé de la santé déclare avoir doté chaque professionnel de santé libéral d’un kit de protection de réserve en cas de pandémie grippale. Ce kit comprend entre autres des masques de protection respiratoire individuelle (type FFP2) et des masques anti-projections de type chirurgical, prévu pour être porté par le patient contagieux dès les premiers symptômes. Il est d’ailleurs amusant que ces masques sont aussi conseillés pour les cabinets dentaires (ceux pour le patient) … Il faudrait à ce sujet que l’on explique aux chirurgiens-dentistes comment soigner un patient qui porte un masque…

Ensuite il y a tout un tas de mesures d’hygiène spécifiques à prendre.
Mise à disposition dans la salle d’attente ou d’accueil de masques anti-projections, de mouchoirs à usage unique, d’une poubelle si possible équipée d’un couvercle, à ouverture non manuelle et munie d’un sac.

L’apposition de signalétiques informatives sur les règles d’hygiène et les mesures à prendre si le patient présente fièvre, toux et gêne respiratoire (port du masque, rester à distance des autres patients, lavage des mains, etc.) est à envisager également.

Les meubles et objets inutiles et difficiles à nettoyer, journaux, jouets, etc. sont à proscrire de la salle d’attente ou d’accueil.

Pour le lavage des mains, il est recommandé de proposer aux patients un distributeur de produit antiseptique ou de solution hydro-alcoolique et au lavabo de disposer un distributeur de savon liquide ainsi que des serviettes à usage unique. 


En vue de limiter la mise en contact des patients grippés et non grippés, le ministère de la santé suggère ainsi de limiter au maximum le délai d’attente et de recevoir sur rendez-vous les patients fébriles ou de les recevoir à des plages horaires spécifiques, en fin de consultation par exemple.

La désinfection de toutes les surfaces susceptibles d’être contaminées (poignées de portes, meubles, jouets de la salle d’attente, robinets, chasse d’eau, etc.), ainsi que les recommandations d’usage sur le traitement des déchets.

Pour les praticiens, tolérance zéro pour les bijoux. Comme pour tout geste d’hygiène des mains, plusieurs pré requis doivent être observés. Les mains et poignets doivent être débarrassés de tous bijoux, bracelets ou montre, y compris l’alliance. Les ongles longs, portant des décorations ou du vernis sont à bannir, ainsi que le port de faux ongles.

Concernant l’utilisation des masques, rappelons qu’une fois enlevée, un masque ne doit pas être réutilisé. Il doit être changé immédiatement chaque fois qu’il est souillé, mouillé ou mal positionné sur le visage. Tout comme le masque anti-projections, prévue pour être porté par le patient contagieux dès les premiers symptômes, il doit être jeté dans une poubelle si possible équipée d’un couvercle et munie d’un sac plastique. L’élimination se fait par la filière des ordures ménagères. Un double emballage est recommandé pour préserver le contenu du premier sac en cas de déchirure du sac extérieur, lors de la collecte.

Les masques anti-projections sont livrés aux pharmacies d’officine et sont délivrés gratuitement aux patients, sur prescription médicale.


Tout cela est bien beau mais ayant malheureusement nécessité de fréquenter divers types de praticiens médicaux en ce moment je me dois de remarquer que rares sont ceux qui prennent des précautions. Dans un cabinet on avait enlevé tous les journaux de la salle d’attente et c’est tout. Personnellement je suis peut-être un peu paranoïaque, mais je ne touche jamais les journaux et revues mis à disposition. Ils sont passés entre tellement de mains pas toujours très ragoutantes.

Lors des consultations que ceux soient des médecins généralistes, spécialistes, chirurgiens ou des paramédicaux je n’en ai pas vu souvent se lavant les mains avant de m’examiner, ni même après d’ailleurs. Ce n’est pas dans leur pratique !

De plus moi qui croyait bêtement que les médecins se vaccinaient contre la grippe saisonnière il apparaît dans les différents articles qui paraissent qu’une majorité d’entre eux ne comptent pas se faire vacciner ! Les malades ceux sont les autres, pas eux !
Parfois je me demande si le meilleur moyen de tomber malade ce n’est pas de traîner dans les salles d’attentes des médecins ! C’est bizarre mais cela me rappelle un certain Dr K.

8 Commentaires
  1. 2 octobre 2009
  2. 3 octobre 2009
  3. 3 octobre 2009
  4. 6 octobre 2009
  5. 7 octobre 2009
  6. 7 octobre 2009
  7. 10 octobre 2009
    • 10 octobre 2009

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.