Gérard 2011 : Les nominés !

Quelques jours avant les pompeuses auto-congratulations des César (le 25 février) et des Oscars (le 27 février), la sixième cérémonie des Gérard du cinéma se tiendra le 21 février 2011. Cette parodie de remise de prix qui récompense le pire du cinéma français de l’année sera retransmise en direct du Théâtre St Michel sur Paris Première.

Les Gérard

Ceux sont les trois « Gérard » Arnaud Demanche , Stéphane Rose et Frédéric Royer qui devraient de nouveau présenter la cérémonie et remettre les trophée, des parpaings !

Avant de connaitre les successeurs de Yann Moix pour « cinéman » qui a remporté le trophée du plus mauvais film, de Franck Dubosc Gérard du désespoir masculin, de Vincent Lagaff Gérard de la grosse comédie qui tache comme on en tournait du temps des Charlots avec Paul Préboist et Alice Sapritch , sauf qu’on est en 2010 ou du Gérard de l’actrice dont le mari s’est tellement couvert de ridicule que ses réseaux ne lui permettent plus le plus petit rôle, pas même un tapin dans le film de Lagaff : Arielle Dombasle dans rien.

Voici toujours la liste des nominés. Et mon petit doigt m’a dit qu’il y a une lauréate 2010 qui sera de nouveau lauréate en 2011, quelle persévérance ! (voir en fin d’article … )

1 – Gérard du film français sorti avec un titre en anglais parce qu’on sait jamais, sur un malentendu, on peut croire qu’il est américain :
– Sweet Valentine avec Vincent Elbaz
– Happy few avec Marina Foïs
- Blind test avec Manuel Blanc
– Kill me please avec Virginie Efira
– Enter the void avec Paz de la Huerta

2 – Gérard du chanteur qui fait l’acteur, ou le contraire, en tout cas dans un cas comme dans l’autre, il le fait mal :
– Patrick Bruel dans Comme les 5 doigts de la main
– Benjamin Biolay dans La Meute
– Lio dans Un Poison violent
– Jacques Dutronc dans Joseph et la fille
– Philippe Katerine dans Je suis un no man’s land
– Raphaël dans Ces Amours-là

3 – Gérard du film où on t’explique que le racisme, c’est pas bien :
– L’Italien avec Kad Merad
– La Rafle avec Mélanie Laurent
– Hors la loi avec Jamel Debbouze
– Rien à déclarer avec Dany Boon
– Elle s’appelait Sarah avec Kristin Scott Thomas

4 – Gérard du film de partouzeur :
– Libre échange avec Carole Bouquet
– Les Invités de mon père avec Fabrice Luchini
– La Fête des voisins avec David Haddad
– La Horde avec Claude Perron
– La Meute avec Yolande Moreau

5 – Gérard de l’acteur qu’on croyait mort depuis 1985, et qui en fait, tourne encore :
– Claude Gensac, ex-femme de Louis de Funès, dans L’Immortel
– Venantino Venantini, ex-Tonton Flingueur, dans L’Immortel
– Henri Guybet, ex-Salomon est juif !, dans Protéger et Servir
– Mylène Demongeot, ex-Fantomas, dans Camping 2
– Bernard Ménez, ex-jolie poupée, dans Ensemble nous allons vivre une très très grande histoire d’amour

6 – Gérard du film qui ose enfin dire la vérité sur les femmes :
– Toutes les filles pleurent avec Judith Godrèche
– La Tête en friche avec Gérard Depardieu
– L’Absence avec Liliane Rovère
– Potiche avec Catherine Deneuve
– Sans Queue ni tête avec Isabelle Huppert

7 – Gérard du réalisateur, quand tu vois ses films, ben t’as du mal à réaliser. Parce qu’en fait, lui aussi :
– Alexandre Arcady pour Comme les 5 doigts de la main
– Isabelle Mergault pour Donnant, donnant
– Gaspar Noé pour Enter the void
– Jean-Luc Godard pour Film Socialiste
– Christophe Honoré pour Homme au bain

8 – Gérard du film guimauve que tu te forces à aller voir uniquement pour emballer une meuf :
– L’Arnacoeur avec Romain Duris
– L’Amour c’est mieux à deux avec Clovis Cornillac
– Ensemble, nous allons vivre une très très grande histoire d’amour avec Julien Doré
– Les petits mouchoirs avec Marion Cotillard
– La chance de ma vie avec François-Xavier Demaison

9 – Gérard de l’acteur qui avant nous faisait bien rire et qui maintenant nous fait bien chier :
– Gad Elmaleh dans La Rafle
– Benoit Poelvoorde dans Les Emotifs anonymes
– Bernard Campan dans No et moi
– Albert Dupontel dans Le Bruit des glaçons
– Edouard Baer dans Mon pote

10 – Gérard du petit cul :
– Clémence Poésy dans Lullaby
– Léa Seydoux dans Petit tailleur
– Mélanie Thierry dans La Princesse de Montpensier
– Audrey Tautou dans De vrais mensonges
– Mélanie Laurent dans Thelma, Louise et Chantal

11 – Gérard du gros cul :
– Catherine Deneuve dans Potiche
– Mylène Demongeot dans Camping 2
– Claudia Cardinale dans Un Balcon sur la mer
– Isabelle Adjani dans Mammuth
– Judith Gros derche dans Toutes les filles pleurent

12 – Gérard du « on n’est jamais mieux servi que par soi-même » :
– La Fête des voisins de David Haddad, avec David Haddad
– Tournée de Mathieu Amalric, avec Mathieu Amalric
– La Comtesse de Julie Delpy, avec July Delpy
– Tout ce qui brille de Géraldine Nakache, avec Géraldine Nakache
– Toutes les filles pleurent de Judith Godrèche, avec Judith Godrèche
– No et moi de Zabou Breitman, avec Zabou Breitman

13 – Gérard du petit couple qui se la joue Alain Delon et Romy Schneider dans Paris Match, mais qui fait plutôt penser à une pub de la Saint-Valentin pour des Mon Chéri :
– Vincent Cassel et Monica Bellucci
– Gilles Lellouche et Mélanie Doutey
– Marion Cotillard et Guillaume Canet
– Jean Dujardin et Alexandra Lamy
– Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal

14 – Gérard du film que tu vas voir alors que ta meuf t’a largué… t’as perdu ton boulot… t’as appris que t’avais le cancer… mais bon, tu t’es dit : « la vie continue, je vais aller au ciné pour retrouver un peu de joie de vivre », et puis, t’arrives devant ton UGC, et là, au menu :
– Pieds nus sur les limaces avec Ludivine Sagnier
– Je voudrais aimer personne avec Sabrina Muller
– Une Nouvelle ère glaciaire avec Mélaine Lebreton
– L’Absence avec Liliane Rovère
– Kill me please avec Virginie Efira

15 – Gérard de l’actrice qui bénéficie le mieux des réseaux de son mari, ou plutôt de son futur ex-mari, enfin bon on sait plus trop où ils en sont, toujours est-il qu’elle continue à tourner
– Arielle Dombasle dans Roses à crédit

16 – Gérard du désespoir féminin :
– Jane Birkin dans Thelma, Louise et Chantal
– Marion Cotillard dans Inception
– Isabelle Adjani dans Mammuth
– Carole Bouquet dans Libre Echange
– Mathilde Seigner dans Camping 2
– Audrey Tautou dans De vrais mensonges

17 – Gérard du désespoir masculin :
– Jean Reno dans L’Immortel
– Daniel Auteuil dans Donnant, donnant
– Fabrice Eboué dans Fatal
– Franck Dubosc dans Camping 2
– Benoit Magimel dans L’Avocat
– Richard Berry dans L’Immortel

18 – Gérard du plus mauvais film de l’année (et probablement de la décennie) :
– Camping 2 de Fabien Onteniente, avec Franck Dubosc
– La Rafle de Rose Bosch, avec Jean Reno
– Les Aventures d’Adèle Blanc-Sec de Luc Besson, avec Louise Bourgoin
– L’Immortel de Richard Berry, avec Jean Reno
– Imogène McCarthery de Alexandre Charlot et Franck Magnier, avec Catherine Frot
– Enter the Void de Gaspar Noé, avec Paz de la Huerta
– Krach de Fabrice Genestal, avec Gilles Lellouche

Et donc, voici déjà la première Lauréate :

Gérard de l’actrice qui bénéficie le mieux des réseaux de son mari, ou plutôt de son futur ex-mari, enfin bon on sait plus trop où ils en sont, toujours est-il qu’elle continue à tourner.

Suspense ….
Arielle Dombasle dans « Roses à crédit »

Arielle Dombasle


2 Commentaires
  1. 1 février 2011
  2. 1 février 2011

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *