Maux sur Web

SIDA

Le centre de recherche d’Immunologie et Sida de l’hôpital Edouard-Herriot de Lyon, dirigé par le Dr Kamel Sanhadji, a élaboré un traitement, au stade expérimental, qui neutralise le virus et permettrait de soigner définitivement les malades du sida.
Un système de leurres duquel le virus ne pourrait plus se détacher et l’empêcherait ainsi d’entrer dans un lymphocyte. Sa durée de vie hors d’un lymphocyte étant de six heures, il finit donc par mourir très rapidement.

A lire sur le site de La Tribune de Lyon

HUITRES

En parlant de virus, c’est l’herpès virus qui est suspecté d’être à l’origine de la mortalité exceptionnelle depuis 2008 au sein des naissains. Cette mortalité qui touche entre 60 et 100% des coquillages pourrait mettre à mal toute l’ostréiculture française.

Mais cette piste ne semble pas convaincre tout le monde et certains ostréiculteurs se demandent si ce n’est pas une modification de la qualité de l’eau qui serait en cause.

Un article très intéressant sur le sujet est proposé sur Rue89 pour comprendre pourquoi aujourd’hui on peut manger des huitres toutes l’année grâce à la production d’huitres non laiteuses. Vous apprendrez aussi la différence entre les huitres diploïdes, triploïdes et tétraploïdes. Enfin d’où viennent les huitres que l’on retrouve dans nos assiettes, huitres d’origine françaises, portugaises ou japonaises via un très intéressant film de l’INA

L’article sur le site de Rue89

LABORATOIRES PHARMACEUTIQUES

En parlant de virus, sale temps en ce moment pour les laboratoires pharmaceutiques et leurs pratiques douteuses; après le laboratoire Servier et le scandale du Médiator c’est la diffusion sur le net de vidéos à usage interne qui met en ligne de mire le laboratoire Lilly.

C’est Libération qui avait ouvert le feu avec une vidéo détournée d’une publicité pour Origina (publicité interdite en France) mettant en scène en médecin nu se faisant imposer, par un commercial avec un fouet, une prescription de Zypadhera.

C’est ensuite l’Express qui a mis en ligne deux montages type zapping avec bande son « arrangée ». Séquence détourné avec par exemple Liliane Bettencourt qui explique s’être faché avec sa fille voulant lui imposer un traitement qui ne lui convenait pas, le « Seroplex » et qu’elle se sent beaucoup mieux depuis qu’elle prend « Cymbalta ». On retrouve ensuite le président de la République, Nicolas Sarkozy, Claire Chazal, Alain Bernard, Cantonna…

Aujourd’hui ces vidéos font scandale, il y a quelques années elles auraient fait rire. J’avoue ne pas savoir quoi penser de cette évolution, surtout si l’on se rappelle que ces montages ont été réalisé à usage interne.


2 Commentaires
  1. 10 février 2011
  2. 10 février 2011

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *