Le 19 mars 2011, 9e Nuit de la chouette

Rendez-vous donc le 19 mars 2011 pour cette nuit biennale de la chouette, neuvième du nom. Organisée depuis plus de quinze ans par la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) et la Fédération des Parcs naturels régionaux, des animations gratuites seront proposées au grand public partout en France, et pour la première fois en Belgique francophone.

9éme Nuit de la Chouette

 


Partez à la découverte, lors d’une plongée au cœur de l’obscurité à l’affut des habitants à plumes de la nuit, les chouettes et les hiboux, et de leurs compagnons à poils, des rapaces nocturnes, des dangers qui les guettent et des gestes simples pour leur venir en aide.

Peut-être rencontrerez vous grâce aux guides naturalistes la Chouette hulotte, la Chevêche d’Athéna, l’Effraie des clochers, les Hiboux moyen ou grand-duc. Vous pourrez aussi découvrir découvrir la vie de ces fascinants nocturnes (comportement, distribution, régime alimentaire) et les menaces qui les guettent (destruction des habitats, raréfaction des sites de nidification, intensification agricole, trafic routier) lors de conférences, de projections de films et diaporamas, de lectures, d’expositions et, pour les plus jeunes, d’animations dans les écoles.

Des ateliers vous permettront de vous initier à des gestes simples pour sauvegarder ces rapaces (installation de nichoirs, plantation d’arbres et de haies, conduite ralentie la nuit) et soutenir ainsi les actions mises en œuvre au quotidien, sur le terrain, par les associations comme la LPO, et les parcs naturels régionaux.

Les rapaces nocturnes nicheurs de France

La France métropolitaine compte neuf espèces de rapaces nocturnes nicheurs. L’Effraie des clochers, la Chevêche d’Athéna et le Hibou moyen-duc sont présents sur la quasi-totalité du territoire où ils fréquentent les bocages et les milieux ouverts. La Chouette hulotte, commune elle-aussi, niche dans les bois et forêts de plaine. A la fin de l’hiver, le Grand-duc d’Europe s’installe dans les falaises des régions accidentées. La Chevêchette d’Europe et la Chouette de Tengmalm sont deux espèces rares qui ne fréquentent que les forêts d’altitude. Le Hibou des marais, plus commun en hivernage, niche encore occasionnellement dans les marais et les friches. Le Petit-duc scops, plus méridional, est le seul rapace nocturne à passer l’hiver en Afrique avant de revenir, sur notre territoire, au mois d’avril.

Les espèces à observer lors de la Nuit de la chouette

Chouette hulotte, Chevêche d’Athéna et Effraie des clochers seront fréquemment observées tandis que vous apercevrez plus occasionnellement le Hibou moyen-duc, grand duc et la Chouette de Tengmalm.
Vous pourrez également croiser le Bihoreau gris, le Héron cendré, la Corneille noire, le Choucas des tours, la Buse variable, le Busard Saint-Martin, la Cigogne blanche, la Fauvette à tête noire ainsi que des chauves-souris, des renards, des chevreuils, des blaireaux, et des batraciens qui, à la sortie de l’hiver, se reproduisent dans les points d’eau.

Pour tous renseignements pratiques concernant les sorties ou ateliers dans votre région, direction les sites de la LPO pour la France et de Natagora pour la Belgique.

Site pour la nuit de la Chouette en France : http://nuitdelachouette.lpo.fr/
Site pour la nuit de la Chouette en Wallonie : http://www.natagora.be/nuitdelachouette

Et pour en savoir plus dès aujourd’hui le dossier de presse et un diaporama sur les rapaces nocturnes nichant en France sont disponibles.


2 Commentaires
  1. 16 mars 2011

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *