Avez vous votre sac à vomi ?

Le 29 avril prochain plus de deux milliard de téléspectateurs sont attendu devant leur téléviseur pour suivre le mariage du Prince William et de Kate Middleton !

Deux milliards ! Et encore c’est le minimum selon les spécialistes. Rien que pour ce chiffre j’aimerai remercier Lydia Leith qui a eu l’excellente idée de « créer », et surtout de vendre un «sick bag» ( sac à vomi en bon français) à l’effigie du couple car en entendant ce chiffre j’en ai eu la nausée.

Double remerciement à la créatrice Lydia Leith, car on en aurait bien besoin aussi quand on regarde tout ce que « l’industrie commémorative » a mis sur le marché depuis l’annonce de l’évènement. Le kitch et le mauvais goût sont au rendez vous à tous les étages.

Outre le « sick bag » disponible – pour 4,90 livres chacun (3,50 euros) – en rouge, comme les célèbres boîtes aux lettres britanniques, et en bleu, la couleur royale, vous pouvez trouver aussi les boites de préservatifs de la société « Crown Jewels Condoms » vendues 5 livres le paquet de trois. Sans doute un souhait inconscient du fabricant qui aimerait que les membres de la famille royale cessent de se reproduire. Le plus effarant est tout de même que le fabricant a imprimé un avertissement sur la boite : « ne sont pas appropriés en tant que contraceptifs ou protection contre les maladies sexuellement transmissibles », la volonté est peut-être la création d’une génération de gamins « mariage de William et Kate », à moins que ce ne soit le moyen de provoquer une épidémie de MST…

préservatif capote william kate

Bien sur le marché de l’objet souvenir s’adapte à tous et à chacun, pièces spéciales, cartes souvenirs, assiettes, tasses à thé et théières marquées du sceau royal, mugs, les bagues imitant le saphir de la fiancée – elle ne coutera qu’une trentaine d’euros alors que la vraie est estimée à 45.000 €.
La robe de Kate, le jour de l’annonce des fiançailles, est aussi la proie de toutes les amatrices de mode qui se jettent sur les copies. Je me demande si dans les mois qui viennent toutes les anglaises qui se marieront seront habillée d’une copie de la robe de mariée de Kate.

bague william kate

Faire le tour de tous ces produits dérivés, de ces « goodies » comme on dit maintenant, qui envahissent les magasins en Grande-Bretagne est une véritable gageure que je ne saurai relever tant il y en a. Des traditionnelles pièces de porcelaine en hommage au jeune couple qui feront le bonheur de nombreux britanniques, aux petites cuillères, porte-clés et bols et tant d’autres articles tout aussi kitsch.

Certains espèrent que cet événement sera un tremplin pour un renouveau économique, à mon sens il est peu probable que ce soit tout cet attirail qui puissent en être l’amorce puisqu’en provenance direct de Chine.


2 Commentaires
  1. 19 avril 2011
  2. 19 avril 2011

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *