PBUG – Stand Up et le 21 décembre au New Morning

L’album Stand Up de PBUG  sort le 10 novembre. Créé en septembre 2008 par Pete Ray Biggin le groupe PB UNDERGROUND, ou en plus court PBUG, a fait provoqué un vrai effet de blast sur la scène funk britannique. Pour information n’était pas un nouveau venu, c’est un batteur culte de drummerworld.com qui joue régulièrement avec de nombreux groupes et artistes dont Level 42, Incognito, Amy Winehouse, Chaka Khan, Lalah Hathaway ou Mark Ronson.

pete2Pete Ray Biggin

n’est pas seul dans PBUG qui rassemble le haut du panier des musiciens londoniens avec entre autre Dan Carpenter (trompette), Nichol Thompson (trombone), Sean Freeman (saxophone tenor), James Gardiner Bateman (saxophone baryton), Ben Jones à la guitare, Ben Epstein à la basse, Tomasz Bura. Sans oublier certains des plus grands chanteurs de la capitale britannique, y compris Teni Abosede (Adele), Chenai Zinyuku (Chemical Brothers), Moni Tivony (voix), Dan Pearce aka DTale (Sigma, Dizzee Rascal), Alex Buchanan (Thriller Live), Tony Momrelle (Incognito), Brendan Reilly (Divulgation) et les rappeurs MOD et Chima.

Avec de tels membres PBUG est avant tout une vrai machine, électrisant ses fans par une explosion d’énergie, de performance scénique et par un sacré talent musical.

Récemment nominés pour le prix du « Meilleur live de l’année au Royaume Uni »aux Jazz FM Award, ils tournent dans toute le monde entier et jouent à guichets fermés dans des lieux emblématiques de Londres, y compris aux Ronnie Scott, Under The Bridge et Jazz Café. Ils sont tête d’affiche dans de nombreux festivals de renommée internationale tels le Festival de Jazz de La Défense,  l’Enghien Jazz Festival ou le Gronignen Jazz Festivals.

PBUG

est à l’avant-garde de la Nouvelle Vague de Funk & Soul. Ils inondent nos oreilles d’une musique à la fois de notre temps mais dont les racines puisent largement dans la musique Soul des années 50, du Funk des années 60-70, du Jazz, du New Wave, et le son Motown est lui aussi très présent. Ce mix nous offre un son nouveau et nous emporte tout autant que leur énergie débordante et communicative. Dès lors il n’est pas étonnant qu’ils aient, tel un ouragan (pas celui de Stéphanie), tel un blitz, pris possession de la scène Funk. Un vrai renouveau de Funk dont on a bien besoin en ces temps plutôt moroses.

pbug-bandeau

Musique

Mais place à la musique, avec leur album Stand Up qui sort ce 10 novembre chez Socadisc et surtout le groupe sera en concert le 21 décembre de cette année au New Morning !

PBUG, super funk sur la scène de La Défense Jazz festival ! from Département des Hauts-de-Seine on Vimeo.

albumLe site du groupe http://www.pbug.co.uk/

2 Commentaires
  1. 10 novembre 2016
    • 10 novembre 2016

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *