Saïdou ABATCHA

Les femmes c’est exactement comme le café. Au départ ça excite, après ça énerve… Mais les hommes c’est comme les melons, il faut en tâter beaucoup pour tomber sur le bon.

Si ce proverbe « africain » de Saïdou ABATCHA ne parvient à vous faire sourire ce n’est pas la peine de continuer la lecture de ce billet car inutile pour vous de faire connaissance avec cet auteur, comédien, humoriste Peul natif du nord du Cameroun et Marseillais d’adoption comme il se définit.

Saïdou ABATCHA avec son ton candide joue le naïf, joue sur les mots avec beaucoup de finesse et dénonce les dictatures du tiers monde, la place faite aux femmes, le détournement des dons humanitaires, etc…

Prix Raymond Devos de l’humour, prix international de la presse et des téléspectateurs au festival international du rire à Rochefort en Belgique, prix au festival international du rire Villard de Lans et bien d’autres distinctions en suisse et au canada…

En 2002 il a consacré un spectacle en guise d’hommage à « son maître à penser » Amadou Hampâté Bâ, grand homme de culture africaine né au Mali qui disait « Les êtres humains, c’est comme les plantes. Ils ont besoin de leurs racines pour tenir debout »

Bons mots, textes de qualité, joutes linguistiques voilà ce qu’aime Saïdou ABATCHA qui a aussi joué dans une douzaine de films. En particulier aux cotés de Romane Borhinger dans “lili et le baobab”, dans le film « Chocolat » (1987) de Claire Denis. Plus récemment il fut bien présent au coté de Marion cotillard et guillaume Canet.

Avant de finir, quelques vidéos juste pour le plaisir.

Saïdou ABATCHA – Les proverbes

Saïdou ABATCHA – Le général de l’ONU

Saïdou ABATCHA – Ca ne nous regarde pas

Saïdou ABATCHA – Le Conteur

4 Commentaires
  1. 14 mars 2011
  2. 14 mars 2011
  3. 14 mars 2011
  4. 14 mars 2011

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.