L'épidémie du siècle : 1 milliard de morts

Et le pire de tout, 1 milliard de morts « évitables »

C’est le constat d’un dossier dans La lettre du pneumologue (2008, 2) concernant le tabagisme.

Un milliard de morts au XXIème siècle du aux conséquences pulmonaires de ce fléau, mais aussi à l’incidence sur la sévérité et l’évolution spontanée de nombreuses autres pathologies. Telle est l’estimation de ces pontes de l’herbe à Nicot.
Tabagisme actif, tabagisme passif, même combat, que l’on soit de l’un ou l’autre bord, les conséquences sont les mêmes !
Et quand on pense que ces morts sont évitables … cela fait réfléchir. Mais soyons cynique, il faut bien mourir de quelque chose.
Et puis c’est autant de pollueurs en moins sur la planète, c’est autant de retraite en moins à payer ! D’autant plus que d’après de nombreuses études, le rapport entre le coût financier et les économies réalisées (durée de vie et donc de rente retraite, taxes supplémentaires, … ) sera favorable à la collectivité.
On comprend mieux pourquoi les pouvoirs publics ont mis si longtemps avant de mettre en oeuvre de vrais mesures contre le tabagisme.

2 Commentaires
  1. 16 septembre 2008
  2. 19 septembre 2008

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.