Le Chat du Rabbin

Les dessins animés, enfin les films d’animation comme on doit le dire, au cinéma ce n’est pas vraiment ma tasse de thé, et pourtant s’il y en a un que je vais regarder sans aucun doute c’est bien ce film de Joann Sfar et Antoine Delesvaux qui sortira dans les salles obscures le 1er juin prochain.


Le chat du rabin

le chat du rabin

 

N’ayant pas vu le film je ne peux pas en dire grand chose et même quasiment rien, mais la BD est vraiment extra, et comme c’est aussi Joann Sfar qui est à l’œuvre on peut penser que l’imaginaire sera très proche si ce n’est identique à celui de la BD. Bande dessinée dont les 5 tomes se sont vendus à plus de 700 000 exemplaires. L’histoire ne reprend pas l’un des tomes en particulier mais c’est une histoire différente qui reprend certains éléments des divers tomes, qui s’enchevêtrent et forment une histoire originale.

Le film sera proposé en 2 et 3D, je ne suis pas fan de 3D, mais tant que l’on a le choix cela ne me pose aucun souci.

Synopsis : Alger, années 1920. Le rabbin Sfar vit avec sa fille Zlabya, un perroquet bruyant et un chat espiègle qui dévore le perroquet et se met à parler pour ne dire que des mensonges. Le rabbin veut l’éloigner. Mais le chat, fou amoureux de sa petite maîtresse, est prêt à tout pour rester auprès d’elle… même à faire sa bar mitsva ! Le rabbin devra enseigner à son chat les rudiments de loi mosaïque ! Une lettre apprend au rabbin que pour garder son poste, il doit se soumettre à une dictée en français. Pour l’aider, son chat commet le sacrilège d’invoquer l’Eternel. Le rabbin réussit mais le chat ne parle plus. On le traite de nouveau comme un animal ordinaire. Son seul ami sera bientôt un peintre russe en quête d’une Jérusalem imaginaire où vivraient des Juifs noirs. Il parvient à convaincre le rabbin, un ancien soldat du Tsar, un chanteur et le chat de faire avec lui la route coloniale…

Petite anecdote, les dessinateurs se sont inspiré des comédiens en chair et en os. Ainsi pour le « maître » du chat c’est Maurice Bénichou qui a donné sa voix mais aussi enfilé les pantalons bouffants du rabbin algérois pour jouer quelques scènes avec Joann Sfar et Hasfia Herzi en Zlabya, sa fille sur le papier, les dessinateurs crayonnant l’allure et les attitudes de chacun.

joann sfar et son chat

Joann Sfar et son chat

 

Réalisation : Joann Sfar et Antoine Delesvaux
Scénario de Joann Sfar et Sandrina Jardel, d’après l’oeuvre originale de Joann Sfar.
Avec les voix de : François MOREL (LE CHAT), Maurice BENICHOU (LE RABBIN), Hafsia HERZI (ZLABYA), Jean-Pierre KALFON (LE MALKA DES LIONS), FELLAG (LE CHEIK MOHAMMED SFAR), Sava LOLOV (LE PEINTRE RUSSE), Daniel COHEN (LE RABBIN DU RABBIN).

 

 

Bande annonce (sortie le 1er juin 2011).

 


 

Page Facebook du film sur http://www.facebook.com/LeChatDuRabbin.
Site du film http://www.lechatdurabbin-lefilm.com
Le petit monde de Joann Sfar http://www.joann-sfar.com/

Le chat du rabin


8 Commentaires
  1. 16 avril 2011
  2. 16 avril 2011
  3. 16 avril 2011
  4. 16 avril 2011
  5. 17 avril 2011
  6. 17 avril 2011
  7. 8 août 2013
  8. 8 août 2013

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *